(450) 973-7676

Blanchiment des dents

Les dents peuvent être recouvertes de plaque ou de tartre qui se colorent avec l’usage du tabac, la consommation de café, de thé ou de vin rouge. Un détartrage et un polissage des dents suffisent habituellement pour éliminer la plupart de ces taches.

Par contre, avec le temps, la coloration peut se loger dans l’émail et dans la dentine des dents. Ceci donne souvent une impression de « dents jaunes ». Le blanchiment dentaire devient alors la meilleure solution pour redonner aux dents leur éclat naturel.

Ce procédé sécuritaire utilise du peroxyde d’hydrogène, ou du peroxyde de carbamide, qui sera appliqué sur les dents à l’aide d’une gouttière. Celle-ci est un moule préfabriqué sur mesure à l’aide d’une empreinte de vos dents. Le gel blanchissant est déposé à l’intérieur des gouttières que l’on peut porter en bouche de jour (durée d’environ une heure) ou de nuit.

Habituellement, les meilleurs résultats sont obtenus lorsque le blanchiment est effectué chaque jour pour une période d’environ 2 semaines. Une fois le traitement initial terminé, des retouches périodiques peuvent être effectuées à peu de frais, car les gouttières demeurent réutilisables aussi longtemps qu’il n’y pas de changement majeur au niveau de la dentition.

Conseils à suivre lors du blanchiment à la maison:

  • Bien brosser et utiliser la soie dentaire avant d’insérer les gouttières en bouche.
  • Remplir les gouttières avec le gel de blanchiment environ le tiers du réservoir et le déposer dans la partie antérieure de la gouttière.
  • Insérer les gouttières en bouche et les conserver le temps nécessaire, selon les directives du dentiste.
  • Retirer les gouttières après le délai nécessaire. Bien rincer les gouttières et les nettoyer avec une brosse à dent, délicatement pour ne pas déchirer la gouttière.
  • Lors du blanchiment, éviter les aliments qui tachent comme le vin rouge, les bleuets, sauce tomate, le café, le cola, ect. Il est tout-à-fait déconseillé de fumer lors du blanchiment.
  • Durant le blanchiment, vos dents et vos gencives pourraient devenir sensibles, c’est normal. Si la sensibilité devient intolérable, cesser le blanchiment pour une à deux journées. Si la douleur persiste, contacter le dentiste pour lui en faire part.
  • Le résultat final est très variable et dépend de plusieurs facteurs. Pour obtenir de meilleurs résultats, il faut insister plus, en augmentant le temps de contact du peroxyde sur les dents et la fréquence d’utilisation, voir dans certain cas jusqu’à plusieurs mois.